Hôtel BERTHA

5 minutes de Montmartre - 1 étoile confort

Get Adobe Flash player

Hotel pres du Musee Jacquemart-Andre

 

   L’Hôtel Bertha Paris dispose de 28 chambres commodes avec salle de bain privée ou partagée, télévision, téléphone, bureau et service de réveil-matin. Ses chambres sont très lumineuses, les salles de bain propres et rénovés. Une relation optimum qualité-prix, offrant un excellent logement à petit prix.

 L’Hôtel Bertha Paris est un hôtel 1 étoile qui se trouve dans le 17ème arrondissement, à deux pas de la Place Clichy, à Paris, récemment rénovée. Il est fortement recommandé pour ceux qui cherchent un hôtel économique et en plein centre de l’activité parisienne, il est situé à quelques minutes à pied du Sacré-Cœur avec sa vue surplombant Paris, Montmartre et ses artistes, le cimetière de Montmartre avec ses célébrités dont Dalida, Sacha Guitry, Nijinski ou encore Emile Zola..., le Boulevard de Clichy avec Pigalle et sa vie nocturne, le Moulin Rouge avec ses fameuses danseuses. La place de Clichy, c'est également une multitude de restaurants, cinémas, théâtres dont l'Hébertot, à proximité de l'hôtel Bertha, le théâtre Mogador, l'Olympia.

Egalement, à quelques stations de métro, se trouve l’Arc de Triomphe, les Champs Elysées, L’Opéra Garnier, la Gare Saint-Lazare, La Madeleine, et bien sûr les Galeries Lafayette et le Printemps. La période des fêtes de Noël est particulièrement féérique, que ce soit aux Galeries Lafayette, mais également sur l'avenue des Champs Elysées, la Concorde avec sa grande roue, la Tour Eiffel scintillante et tant d'autres lieux... Paris, la ville Lumière s'illumine pour vous.

  Musée Jacquemart-André

Le Musée Jacquemart-André est un musée de beaux-arts et d'arts décoratifs situé au 158, boulevard Haussmann, dans le VIIIe arrondissement de Paris. Propriété de l'Institut de France, il est géré par la société Culturespaces depuis 1996. Comme le musée Nissim-de-Camondo, la Wallace Collection, la Frick Collection ou le Museo Poldi Pezzoli, c'est à l'origine une demeure particulière de grands bourgeois, en l'occurrence ici protestants, devenue un musée en préservant l'aménagement initial des lieux. Installé depuis 1864 avec sa collection à l'Hôtel de Saint Paul (3, rue Roquépine, Paris VIII), Édouard André commanda à l'architecte Henri Parent ce second hôtel particulier en 1868. Édouard André était un héritier de l'une des plus grandes fortunes du Second Empire, originaire du Sud-Est de la France (Nîmes), qui avait servi dans la garde personnelle de Napoléon III. Il avait acquis un terrain de 5 700 m2 pour la somme considérable de 1 520 000 francs. Les travaux, se déroulant de 1869 à 1875, mirent en place un hôtel dévolu aux fêtes et à la réception, équipé de toutes les commodités modernes, dans un décor théâtral.

 En 1872 André, amateur d'art, avait racheté la Gazette des Beaux-Arts et pris la direction de l'Union centrale des arts décoratifs; il conçut alors le projet de constituer une collection de tableaux, de sculptures, de tapisseries et d'objets d'art du XVIIIe siècle. En 1881 il épousa Nélie Jacquemart, une jeune artiste peintre qui s'associa aux projets de son mari. Ensemble, ils constituèrent méthodiquement leur collection, Nélie s'intéressant plus particulièrement à la peinture italienne, des primitifs des XIVe siècle et XVe siècle à la Renaissance, correspondant à 124 œuvres sur les 137 tableaux italiens conservés à Paris. Parallèlement, ils aménagèrent leur demeure pour mettre en valeur le mieux possible leurs acquisitions.

 En 1894 André mourut, laissant à Nélie l'achèvement du futur musée. Celle-ci prévoit en effet de léguer l'hôtel à l'Institut de France dans le souci de préserver l’intégrité de sa collection et de la faire découvrir au plus grand nombre, à condition qu'il fût ouvert au public et transformé en musée. À sa mort en 1912 Nélie Jacquemart légua l’ensemble de ce patrimoine (legs du 19 janvier 1912 réunissant la collection de l'hôtel et celle de l'abbaye de Chaalis) à l’Institut de France. Depuis 1913, date effective du legs, l’Institut de France et la Fondation Jacquemart-André s’efforcent de conserver, protéger et valoriser ce patrimoine, la disposition des lieux n'ayant pas été modifiée (mobilier conservé, « accrochage archéologique »). Le 8 décembre 1913 il fut inauguré en grande pompe par le Président de la République Raymond Poincaré. En 1995 la gestion du Musée fut confiée à la société Culturespaces, qui gère la mise en valeur des espaces et des collections, organise les expositions temporaires, l'accueil des visiteurs, la communication...

 Depuis le 1er janvier 2008, le complexe hôtelier Venetian de Las Vegas (USA) est considéré comme le plus grand hôtel du monde, en terme de capacité avec un peu plus de 7 000 chambres25, grâce à sa jonction avec The Palazzo qui comporte un peu plus de 3 000 chambres. En 2015, le First World Hotel & Plaza (en), situé dans la station de montagne de Genting Highlands en Malaisie, semble avoir pris la première place grâce à une extension portant sa capacité initiale de 6 116 chambres, en 2013, à 7 351 chambres, lui permettant ainsi de prétendre d'entrer dans le livre Guinness des records27. Six des plus grands hôtels du monde se trouvent dans la ville américaine de Las Vegas, dont le MGM Grand Las Vegas avec 6 852 chambres, le Wynn Las Vegas avec 4 750 chambres, le Luxor Las Vegas avec 4 408 chambres, offrant une capacité totale d'environ 30 000 chambres. Le futur complexe Abraj Kudai (en), à La Mecque (Arabie Saoudite), dont l'ouverture est prévue en 2017, pourrait bien, quant à lui, avoisiner les 10 000 chambres.

 Le Library Hotel de New York, situé à proximité de la New York Public Library, est un hôtel créé en 2001, de 60 chambres, réparties sur dix étages de six chambres chacun, et possède la caractéristique unique d’avoir été aménagé selon la classification décimale de Dewey. Chaque étage est dédié à une des classes de la classification décimale et chaque chambre est décorée en fonction de la discipline à laquelle la rattache son code numérique. Les classes 000, 100 et 200 ne sont pas associées aux trois premiers niveaux — du rez-de-chaussée au second étage — mais sont « décalées » pour correspondre aux étages 10 (classe 000) à 12 (classe 200).

 Certains hôtels ont la particularité d'avoir été édifiés dans des matériaux moins conventionnels. Ainsi le Maya Boutique Hôtel, installé à Nax en Suisse et inauguré en 2012, est un écolodge construit en bottes de paille. Dans les hautes latitudes ou altitudes, certains entrepreneurs ont eu l'idée d'utiliser la glace et la neige pour réaliser leur hôtel d'exception. Il s'agit d'édifices saisonniers, en raison de la fonte du matériau. Les hôtels de glace se sont ainsi développés en Laponie suédoise pour l'hôtel de glace de Jukkasjärvi (1989, 65 chambres) et finlandaise pour le Igloo Village Kakslauttanen, en iglous de verre ouvert toute l'année33, au Canada, avec l'Hôtel de Glace, créé en 2001, un hôtel reconstruit tous les ans et qui déménage en 2016 au Village vacances Valcartier, au nord de la ville de Québec, mais aussi en Suisse à Zermatt où un village d'iglous s'est établit à 2 727 mètres d'altitude33. Aux Pays-Bas, à Oss, on peut dormir dans un hôtel réalisé en sable avec une chambre.


NOS CHAMBRES

52 €
Chambre double prix normal (Occ. max. : 2 personnes)
51 €
Chambre single (Occ. max. : 1 personne)  
47 
Double sans WC (Occ. max. : 3 personnes)
53 €
Chambre twin (Occ. max. : 2 personnes)
75 €
Chambre triple prix normal (Occ. max. : 3 pers.)

 Demande de disponibilité 

Demande de réservation  

Juste 3 minutes à pied

A quelques pas de l'hôtel (200 mètres) le Bistrot des Dames vous accueille dans un cadre de rêve pour vos diners ou déjeuners. Un lieu de rêve dans un cadre champêtre. 


 Plus d'info