Hôtel BERTHA

5 minutes de Montmartre - 1 étoile confort

Get Adobe Flash player

Hotel a cote du Théâtre des Abbesses

 

   L’Hôtel Bertha Paris dispose de 28 chambres commodes avec salle de bain privée ou partagée, télévision, téléphone, bureau et service de réveil-matin. Ses chambres sont très lumineuses, les salles de bain propres et rénovés. Une relation optimum qualité-prix, offrant un excellent logement à petit prix.

 L’Hôtel Bertha Paris est un hôtel 1 étoile qui se trouve dans le 17ème arrondissement, à deux pas de la Place Clichy, à Paris, récemment rénovée. Il est fortement recommandé pour ceux qui cherchent un hôtel économique et en plein centre de l’activité parisienne, il est situé à quelques minutes à pied du Sacré-Cœur avec sa vue surplombant Paris, Montmartre et ses artistes, le cimetière de Montmartre avec ses célébrités dont Dalida, Sacha Guitry, Nijinski ou encore Emile Zola..., le Boulevard de Clichy avec Pigalle et sa vie nocturne, le Moulin Rouge avec ses fameuses danseuses. La place de Clichy, c'est également une multitude de restaurants, cinémas, théâtres dont l'Hébertot, à proximité de l'hôtel Bertha, le théâtre Mogador, l'Olympia.

Egalement, à quelques stations de métro, se trouve l’Arc de Triomphe, les Champs Elysées, L’Opéra Garnier, la Gare Saint-Lazare, La Madeleine, et bien sûr les Galeries Lafayette et le Printemps. La périodes des fêtes de Noël est particulièrement féérique, que ce soit aux Galeries Lafayettes, mais également sur l'avenue des Champs Elysées, la Concorde avec sa grande roue, la Tour Eiffel scintillante et tant d'autres lieux... Paris, la ville Lumière s'illumine pour vous.

  Théâtre des Abbesses, rue des Abbesses

Le théâtre des Abbesses est une salle de spectacle située au 31, rue des Abbesses aux pieds de la butte Montmartre dans le 18e arrondissement de Paris. Il est, depuis 1996, la seconde salle gérée par le Théâtre de la Ville situé place du Châtelet. Le projet de réhabilitation de cet ancien site commerçant (un ensemble de boucheries, volaillerie, et charcuterie dont le renommé Cochon Rose) en théâtre municipal de 2 300 m2 est confié par la ville de Paris en 1986 à l'architecte belge Charles Vandenhove, associé à Jacques Sequaris et Prudent de Wispelaere. La réalisation des études et des travaux, qui débutent en 1992, s'étendra sur une dizaine d'années avec le choix, rare en France, de promouvoir une architecture de style post-moderne néoclassique inspiré du XIXe siècle. Le cahier des charges imposait le respect du cadre initial du lieu, l'absence d'impact sur la vue et perspective du Bateau-Lavoir situé plus haut sur la butte, et la création d'une trentaine de logements sociaux aux abords et d'une crèche. Le portique d'entrée est inspiré des travaux de l'artiste américain Robert Barry. Les décorations du rideau d'avant-scène et des galeries latérales ont été réalisées par Olivier Debré. Les peintures murales furent sujettes à un conflit entre le directeur du théâtre d'alors, Gérard Violette - qui considéra qu'elles divertissaient l'attention du public durant les représentations, apportaient de la luminosité et les fit couvrir par des rideaux au début des spectacles -, et l'artiste3, poussant ce dernier à entamer un procès. Une partie de l'aménagement intérieur (le foyer au sous-sol) et de la cour est de Daniel Buren (œuvres Soleils et Garde-corps4) ainsi que des plasticiens Jean-Charles Blais, Loïck Le Groumellec, et Patrick Corillon3.

 Le complexe artistique est agrémenté de quatre studios de répétition et de danse (studio Serge Lifar, studio Martha Graham, studio Vaslav Nijinski, studio George Balanchine), accessibles en contrebas par la rue Véron, et gérés en partie par le Conservatoire à rayonnement régional de Paris.

 Le 18 novembre 1996, la salle de 420 places du théâtre des Abbesses est inaugurée avec un opéra de poche L'Épouse injustement soupçonnée de Jean Cocteau.

 Les  mots "Hôtel" et "Hostel" ont la même origine étymologique que "hôpital" (hospital en anglais) et se réfèrent à une version française d'un bâtiment recevant des visiteurs fréquents, et fournissant des soins, plutôt que d'un lieu d'hébergement. Dans l'usage français contemporain, "hôtel" a maintenant la même signification que le terme anglais, et "hôtel particulier" est utilisé dans le vieux sens, ainsi que certains noms de lieux tels que l' Hôtel-Dieu (Paris), qui a été un l'hôpital depuis le Moyen Age. L'orthographe française, avec le circonflexe, a également été utilisé en anglais, mais est maintenant rare. Le circonflexe remplace le 's' trouvé dans la première orthographe "hostel"


NOS CHAMBRES

52 €
Chambre double prix normal (Occ. max. : 2 personnes)
51 €
Chambre single (Occ. max. : 1 personne)  
47 
Double sans WC (Occ. max. : 3 personnes)
53 €
Chambre twin (Occ. max. : 2 personnes)
75 €
Chambre triple prix normal (Occ. max. : 3 pers.)

 Demande de disponibilité 

Demande de réservation  

Juste 3 minutes à pied

A quelques pas de l'hôtel (200 mètres) le Bistrot des Dames vous accueille dans un cadre de rêve pour vos diners ou déjeuners. Un lieu de rêve dans un cadre champêtre. 


 Plus d'info